Tour d’horizon du marché immobilier USA

Une chose est sûre : le marché immobilier aux Etats-Unis a subi de nombreuses évolutions sur les dernières dizaines d’années. N’étant pas citoyen américain, il peut donc être difficile d’appréhender le contexte actuel, notamment dans le cas où vous souhaitez investir. Ce guide a pour but de dresser un tour d’horizon du marché immobilier USA de sorte de vous aider à y voir plus clair. Suivez le guide.

Les spécificités du marché immobilier aux Etats-Unis

Ci-dessous, quelques informations à bien garder en tête concernant le contexte économique et immobilier aux Etats-Unis à l’heure actuelle.

  • Le marché immobilier aux USA est encore aujourd’hui fortement conditionné par les saisies immobilières (environ 1,1 million par an), qui y sont légion si on compare avec les pays d’Europe tels que la France ou même l’Allemagne. Cela explique d’ailleurs que les prix de l’immobilier restent attractifs.
  • De grandes disparités sont toutefois à constater sur le territoire en ce qui concerne les prix de l’immobilier. Malgré tout, les Etats-Unis dans leur ensemble restent l’un des pays les moins onéreux en la matière, si l’on en croit une étude menée sur 9 pays donc le Canada, la Chine, l’Australie ou encore Singapour ou le Japon.
  • L’économie globale aux USA se porte bien et est même en forte croissance. Le chômage est quant à lui très faible : 4% en moyenne.

Enfin, notons un fait particulièrement intéressant : il existe très peu de propriétaires sur le territoire. Cela en fait une localisation particulièrement propice à l’investissement immobilier. Selon une étude récente, il y aurait actuellement moins de propriétaires aux Etats-Unis qu’il n’y en avait dans les années 90 (notamment du fait de conditions difficiles d’accès au crédit, par exemple). La demande locative est donc particulièrement élevée aux USA.

D’ailleurs, quoi penser des Etats-Unis en matière d’investissement immobilier ? Est-il judicieux de se positionner à l’heure actuelle ? Où prospecter en priorité ? Nous vous en disons davantage dans la partie suivante.

Investir aux États-Unis : les clés d’un projet réussi

Les États-Unis font sans aucun doute rêver plus d’un d’entre nous quand il s’agit de penser à investir. Des petites bourgades aux grandes métropoles, les USA font partie de ces pays qui recèlent d’opportunités, quel que soit votre profil d’investisseur. Mais quand et comment investir aux Etats-Unis ? Une connaissance accrue du marché et un bon accompagnement seront nécessaires pour votre projet. Mais commençons déjà par aborder les indispensables pour investir aux Etats-Unis.

Les avantages d’un investissement aux Etats-Unis

Commençons par le nerf de la guerre : les prix. Pendant la crise des subprimes, les prix ont fortement chuté (période 2006 – 2011) : entre 20 et 60% dans certaines régions comme la Californie ou encore la Floride ! Après cette chute et une période de stabilisation, les prix restent tout de même inférieurs d’environ 15% à la moyenne du marché d’avant crise : un atout incontestable au moment d’investir.

Notons également que les Etats-Unis et la France ont signé une convention fiscale bilatérale qui exclut le phénomène de double imposition. Elle comprend l’exonération des prélèvements sociaux en France (CRDS et CSG) sur les revenus fonciers étrangers (15,5%), billet d’avion aller-retour offert par an…

Enfin, les Etats-Unis vous font bénéficier d’un investissement linéaire du bâti sur 27,5 ans correspondant à 80% de la valeur du bâtiment ainsi que d’un abattement fiscal annuel aussi connu sous le nom de “Personal Exemption”.

Les meilleures villes pour investir dans l’immobilier aux USA

La localisation de votre investissement immobilier aux Etats-Unis est primordiale : elle conditionne en grande partie la rentabilité de votre investissement. Il convient donc de choisir en premier lieu des villes économiquement stables et dont le potentiel d’attractivité est relativement constant sur les années. Voici un principal conseil qu’il vous faudra garder à l’esprit : n’investissez pas dans les grandes villes telles que New York ou encore Miami.

Depuis quelques années, le rendement locatif y est moindre et oscille entre 2 et 3%. A contrario, des villes comme Memphis ou Atlanta offrent de belles perspectives avec des rendements locatifs dépassant les 5% dans le cas de maisons, notamment. Le choix le plus évident n’est pas forcément le plus judicieux ! Les Etats-Unis comptent 41 villes de plus d’1 million d’habitants.

En règle générale aux Etats-Unis, un rendement locatif entre 5 et 11% est assez fréquent : c’est bien plus qu’en France, ou le fossé entre niveau de vie des ménages et prix de l’immobilier est plus élevé qu’aux USA.

A présent, vous en savez davantage sur le marché immobilier aux Etats-Unis. Malgré tout, il ne s’agit là que d’une introduction : la seule façon d’être certain(e) d’investir sous les meilleurs hospices est de vous faire accompagner d’un cabinet local spécialisé (voire d’en contacter plusieurs), afin de déterminer exactement quelles sont vos options.

Investir aux USA : le marché immobilier aux Etats-Unis